La Pâque juive

La Pâque juive est célébrée le jour de la pleine lune du printemps. Elle est aussi appelée « Pessah ». Les juifs commémorent l’exode des Hébreux de l’Égypte pour rejoindre la terre promise.

C’est aussi le début de la moisson de l’orge qui dure 8 jours. De nombreux rites et coutumes sont alors réalisés. Avant, les juifs se devaient de tuer un agneau pour l’offrande pascale dans chaque foyer.

Et il mettait tout autour de leur maison du sang d’agneau pour chasser les mauvais esprits. Mais ce n’est plus d’actualité.

Des lectures et des prières sont effectuées durant les journées et soirée dont celle du Cantique des Cantiques. Pendant la fête juive, ils ne doivent manger que du Masta. C’est un pain qui n’a pas eu le temps de lever et donc très plat et consistant. Pour manger ce que les Hébreux mangeaient lors de leur exode. Ils n’avaient pas le temps de le laisser lever et le cuisaient tout de suite puis le mangeaient comme ça.

Les chants et les musiques rythment leurs journées. Comme des chants traditionnels et d’autres nouveaux chants ont été composés comme Sim’ha Rabat de Bilha Yaffe et Yedidia Admon.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *